Extension de la notion du préjudice d’établissement

Le préjudice d’établissement consiste en la perte d’espoir et de chance de réaliser un projet de vie familiale en raison de la gravité du handicap subi par la victime d’un dommage corporel.

 

Il recouvre également la perte de chance pour la victime handicapée de réaliser un nouveau projet de vie familiale, en cas de séparation ou de dissolution d’une précédente union (Civ 2, 15 janvier 2015)

One Response to Extension de la notion du préjudice d’établissement

  1. Mérelle le 30 juillet 2015 à 8 h 58

    Bonjour
    Voilà ma femme est à l’hôpital depuis le 17/04/2015,pour une déchirure
    de l’Aorte elle est donc paralisée des deux jambes il l’on changé de
    service et l’on mis en Kyné,elle est las bas depuis presque 3 mois le 22
    aout.alors elle commence à dire qu’elle en n’a marre de passer des examens
    qui n’ont rien à voir avec la Kyné car ca n’avance pas et leur a dit quel
    ne passerait plus d’examens elle partait pour un examen à 11h du matin elle
    rentrait à 17h du soir elle avait des poches sous les yeux
    quand ce n’ était pas 21 h il n’y avait pas d’ambulance pour la ramener

    alors il faisaient venir de ambulances à 45 km de l’ hôpital.
    Elle ne veut plus passer d’examens alors elle a déjà eu 3
    permission sans jamais avoir d’histoir ils ont trouver une escuse qu’elle
    n’aurait pas de permission si elle ne trouvait pas une infirmiere pour
    la surveiller qu’elle prenne bien ses médicament et pour faire sa toilette
    alors qu’à l’hôpital elle se lave toute seul à part son dos que je lui est
    toujours lavé à la maison j’appelle ca du chantage,elle leur à dit que si
    ca n’avancé pas plus vite quel sortirait il ont répondu qu’eiie s’en foutez
    c’est elle qui y perdrai.Tant qu’el faisait travailler les docteurs ça allé
    mais là qu’elle ne veut plus on s’acharne ca ira mal si elle décide de
    prendre pleins de médicaments.Parce qu’elle l’a déjà fait à plusieurs
    reprise.
    Recevez mes sincères Salutations.

    Monsieur Mérelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *