Infection nosocomiale et greffe

La circonstance que l’infection a été contractée à l’occasion d’une greffe d’organe ne fait pas obstacle à l’application des dispositions relatives à l’indemnisation des victimes d’infections nosocomiales.

5e chambre du Conseil d’Etat, 30 juin 2017, n° 401497

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *