Infection nosocomiale et virus

Le caractère nosocomial d’une infection ne peut pas être écarté du fait que l’inflammation du nerf vestibulaire était liée à une infection virale « sans rapport avec les soins », alors qu’il appartenait à la cour d’appel de vérifier si celle-ci était présente ou en incubation lors de l’admission et, en cas de réponse négative, de reconnaître son caractère nosocomial et de rechercher si l’établissement apportait la preuve d’une cause étrangère.

5e chambre du Conseil d’Etat, 8 juin 2017, n° 394715

2 Responses to Infection nosocomiale et virus

  1. sassi le 22 novembre 2017 à 11 h 20

    Bonjour,
    Je suis atteinte d une SEP depuis 2003 et depuis je fais des poussées invalidantes et douloureuses, je me soigne entre thérapie, Naturopathie, produits naturels bref, un vrai parcours du combattant et à cause de qui??? Ce vaccin et aujourd’hui mon complexe , mal de vivre que je ne supporte plus… J aimerais que les coupables soient aussi impactés que je le suis … J aimerais porter plainte contre ce vaccin de l hépatite B que l on m’a injecté lors de la campagne de 1994/1995 qui a généré une névrite optique en 2003!!!
    Pourriez vous m indiquer la marche à suivre ?

    • Accicorps le 3 décembre 2017 à 9 h 51

      Nous vous invitons à nous contacter par le formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *