Infection provoquée par une intervention chirugicale et porteur sain :

La circonstance qu’une patiente était porteuse saine du pneumocoque lors de son admission à l’hôpital, n’est pas de nature à faire regarder l’infection comme ne présentant pas un caractère nosocomial, dès lors que c’est à l’occasion de l’intervention chirurgicale que le germe a pénétré dans les méninges et est devenu pathogène.

Le Conseil d’Etat reconnaît la présomption de responsabilité pour faute des établissements de santé du fait d’une infection nosocomiale d’origine endogène alors qu’il limitait jusqu’à présent cette faute à leur origine exogène.

Voir : Conseil d’Etat n°328 500

9 Responses to Infection provoquée par une intervention chirugicale et porteur sain :

  1. genet le 18 décembre 2012 à 14 h 20

    Bonjour après mon intervention chirurgical du tendon d’Achille gauche du 23 octobre 2012
    J’ai contracté un staphylococcus aureus je suis en voie de guérison qu’elle son mais démarche a faire j’ai demander un compte rendu opératoire il ne figure pas dessus mais j’ai le prélèvement bactériologie
    merci

    • Accicorps le 3 janvier 2013 à 8 h 26

      Bonjour,

      pour obtenir une réponse personnelle, nous vous conseillons de nous contacter directement via l’onglet « contact ».

      Merci

      • legrand le 28 juillet 2013 à 0 h 05

        Bonsoir
        en 2005 ,j’ai subit une opération du pied gauche pour un » allus valgus »
        En 2006 j’ai subit une autre opération du pied droit pour la même chose
        et quelque temps après mes ennuies on commencé: gros orteil trop cout et raide ,perte de l’équilibre car je n’ai plus d’appui ,douleurs . Je ne pouvais plus me chausser jusqu’à ce jour et jusqu’à a ce jour je ne peut supporter aucune paire de chaussure . La station debout et la marche me sont insupportables
        j’en ai parlé au chirurgien qui m’a opéré alors, et c’était toujours la même réponse : » tout va renter dans l’ordre »
        ‘j ai était reconnue par la MDPH comme travailleur handicapée. On m’a conseillé de changer de métier
        (auparavant j’etait dans le prêt a porter ,donc constamment debout) j’ai donc bénéficié d une formation d’hôtesse d’accueil a l’AFPA du pontet a AVIGNON (car comme je vous l’ai dit la station debout m etait pénible)
        Jai consulté un autre chirurgien pour avoir un autre avis et il m’a dit oralement tout ce que le chirurgien qui m’a opérée n’aurait pas du faire
        J’ai fait un courrier a mon assurance afin d’expliquer mon problème
        suite a cela j’ai était examiner par un expert a Marseille
        Après 30 minutes dans sont cabinet il me dit » Vous n’avez aucun appui et c’est la raison pour laquelle vous perdez l’equilibre et l operation est un c’est un ÉCHEC total
        le compte rendu a était envoyer a mon assurance ,qui n’a pas donné suite au dossier… Je n’ai rien compris…

    • mamino le 31 mars 2014 à 22 h 52

      J ai subi une intervention en décembre 2013.a ma sorti j ai du retourner aux urgences de cette hôpital a cause d une infection sur cicatrice.on m a dit que le prélèvement avait été perdu.moi jai été mechée pendant 1mois 2 a 3 fois par jour.et voilà que cette année en février les urgences me réclament une somme pour ce fameux prélèvement et la surprise .je vois que j avais eu un staphylocoque doré. Je souhaite porter plainte.pourriez vous me conseiller. Merci.

  2. guffroy le 16 septembre 2013 à 14 h 50

    Victime d, uneinfection nosocomiale en juillet 2012 apres fracture tibia perone, j, ai subi 3 interventions et ai recu un traitement antibiotique pendant 3 mois
    Quelle démarche ai je à faire pour être indemnisé

  3. KALUZNY le 8 janvier 2014 à 21 h 32

    Bonjour,
    Suite à une intervention du cubitus, mon fils a contracté un staphylocoque doré. Une 2ème intervention a été effectuée (dans un autre établissement) et a permis de déceler que la consolidation ne se faisait pas à cause du stap.
    6 mois d’arrêt supplémentaires aloes que Joël était en recherche d’emploi.
    Je monte un dossier à la CRCI car l’AP-HM indique qu’il s’agir d’un aléa théapeutique non fautif.
    Quels dommages peut-on indiquer sur le dossier ? Merci de votre réponse

    • Accicorps le 2 février 2015 à 17 h 31

      Pour obtenir une réponse précise à votre question, vous pouvez nous adresser un courriel par l’onglet situé en haut de la page d’accueil.

  4. Karine le 15 janvier 2015 à 12 h 36

    Madame,Monsieur,
    Bonjour ,
    Le 16 Octobre 2014 j’ai subi une intervention pour exérèse d’un lipome dans le cuir chevelu …Les douleurs étant persistantes avec des écoulements anormaux à la plaie après retrait des 12 agrafes 10 jours plus tard sans que aucun soin me soit prescrit et avec des poussées de fièvre au dessus de 39 ,mon médecin traitant a rapidement agit en me renvoyant à l’hopital après 15 jours de traitement antibiotiques .Le chirurgien m’a revu plusieurs fois à la demande de mon médecin traitant en me renvoyant à chaque fois à mon domicile en me confirmant que tout était normal et que la fièvre devait être dû à autre chose !Finalement presque 2 mois après, un prélèvement dans la plaie a révélé de nombreuses colonies de staphylococcus aureus , mais le chirurgien m’a alors dit que le résultat de cette analyse n’avait pas été validé .En insistant j’ai pu avoir un double pour mon médecin traitant et j’ai reçu à mon domicile ce même jour le résultat d’analyses envoyé par l’hôpital .De plus ce chirurgien m’a prescrit de la pyostacyne sans même tenir compte du fait que j’y suis allergique (choc anaphylactique ),heureusement mon médecin traitant a réagit …Je suis retourné voir le chirurgien fin Décembre il m’a dit que tout aller bien alors que à ce jour les écoulements et des importants douleurs sont toujours présents en plus de la fièvre et ce depuis 3 mois désormais .Je suis épuisée …Mon médecin traitant m’a envoyé voir un autre chirurgien à l’hôpital qui m’a prescrit un nouveau traitement et doit me revoir dans quelques jours .Si l’infection est toujours présente ,il me fera passer un scaner et/ou un irm pour voir l’état de l’os du crâne avant de m’ouvrir la plaie en bloc opératoire afin de nettoyer et pouvoir mécher .
    Que dois-je faire ? Ai-je des recours ?
    Merci d’avance

    • Accicorps le 2 février 2015 à 17 h 34

      Pour obtenir une réponse raoide, vous pouvez nous adresser un courriel par l’onglet situé en haut de la page d’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *