Médecin et traitement illusoire d’un cancer par acupuncture et homéopathie :

Un médecin a été radié du tableau de l’ordre des médecins pour avoir prodigué des soins d’acuponcture et d’homéopathie à une patiente souffrant d’un cancer. Le médecin avait, par son comportement répété, conforté la patiente dans le déni du cancer dont elle était atteinte, en se limitant à lui prodiguer des traitements illusoires, sans l’informer de la gravité de son état, et sans l’inciter à se tourner vers des soins spécialisés.

Ce médecin a été condamné car aux termes de l’article R. 4127-32 du code de la santé publique, dès lors qu’il répond à une demande médicale, il doit assurer personnellement au patient des soins consciencieux, dévoués et fondés sur les données acquises de la science.

De plus, en application de l’article R. 4127-39, le médecin ne peut proposer aux malades ou à l’entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé. Cette pratique pouvant être qualifiée de charlatanisme.

Voir en ce sens l’arrêt du Conseil d’Etat du 30 mai 2011, n°339496

2 Responses to Médecin et traitement illusoire d’un cancer par acupuncture et homéopathie :

  1. parant isabelle le 19 janvier 2015 à 13 h 01

    bonjour j ai fait appel au crci pour une faute médical de mon gynéco qui ma opérér d un ganglions dans le sein qui pour lui été benin, mais il c etait basé sur une echographie pratiquer 1 ans avant dons je n est recu aucun examen pour ce ganglions qui été en faite un carcinome canalaire infiltrant operer le 11 janvier 2010 et jai repris rdv fin janvier car le fils ne tombaient pas et la le choc elle avait recu la conclusion de laboratoire 1 semaine avant mon rdv et n avais pas trouver bon de ma prevenir de se faite réopérer en urgence et ablation de 12 ganglions (donc bras mort)jai ouvert un dossier crci dans l année du traitement et il on reconnu que si les examens avait été fait il n y aurais jamais eu cette 2ieme interventions mais pas assez d ipp pour etre indemnisé a ce jours mon assureur s occupe de mon dossier mais en 2010 a ma grande surprise ma gynéco a cesser toute activité je ne sais plus quoi faire sachant qu avec cette 2 ieme opération je me retrouve avec une infirmité de 40% et une interdiction de reprendre l emploi que j occupais avant l intervention( risque de lymphodème du bras) et douleurs neuropathique permanente que puis je faire merci de votre réponse

    • Accicorps le 2 février 2015 à 17 h 28

      Pour obtenir une réponse précise, vous pouvez nous adresser un courriel par l’onglet situé en haut de la page d’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *