Pas d’obligation de résultat dans la pose d’implants capillaires

Le demandeur insatisfait du résultat obtenu par cette technique non chirurgicale d’un protocole d’implantation capillaire entendait mettre en œuvre la responsabilité du praticien en invoquant l’existence d’une obligation de résultat à la charge du professionnel.

La Cour de cassation a considéré qu’il n’y avait pas d’obligation de résultat dans cette pratique. (Chambre civile 1, – septembre 2017, 14-18907)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *