Réparation du dommage imputable à une infection nosocomiale lorsque la victime a séjourné dans plusieurs établissements de soins

Lorsque l’établissement où a été contractée l’infection nosocomiale ne peut être

Déterminé avec précision, et que l’infection nosocomiale à l’origine des préjudices, est susceptible d’avoir été contractée dans différents établissements, ce n’est pas à l’avocat de la victime de prouver que l’infection a été contractée dans tel ou tel établissement mais c’est à chacun de ses établissements de prouver qu’il n’en est pas à l’origine.

Arrêt de la Premiere Chambre Civile de la Cour de cassation du 17 juin 2010, n° 09-67011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *