Victime d’une infection nosocomiale et assistance d’un avocat pour une meilleure indemnisation des préjudices :

L’introduction accidentelle d’un germe microbien dans l’organisme lors d’une intervention chirurgicale révèle une faute dans l’organisation ou le fonctionnement du service hospitalier et engage la responsabilité de celui-ci envers la victime des conséquences dommageables de l’infection.

La victime d’une infection nosocomiale peut obtenir réparation de ses préjudices devant la juridiction compétente, assistée d’un avocat, à la condition que le centre hospitalier ne rapporte pas la preuve que le germe à l’origine de l’infection était présent dans l’organisme de cette personne avant l’hospitalisation.

Face à cette cause possible d’exonération, nous vous conseillons de contacter un avocat spécialisé en droit médical.

Voir en ce sens l’arrêt du Conseil d’Etat  n°320052

5 Responses to Victime d’une infection nosocomiale et assistance d’un avocat pour une meilleure indemnisation des préjudices :

  1. juan le 29 mars 2011 à 17 h 01

    suite ablation ovaire sous céloscopie j’ai attraper un enterococcus faecalis je devai reprendre mon travail le 28/03 suite a l’infection mon gynéco ma arreter jusqu’au 26/04 puisje me retourner contre la clinique cela peut-il aboutir a quelques indemnisations merci

  2. vie alain le 16 juin 2011 à 12 h 56

    Bonjour,j ai été victime d’une infection nosocomiale apres trois operations a l’hopital de Narbonne suite a une mise en place d’une prothese de hanche droitePremiere intervention octobre 2007 ensuite centre de reeducation jusquau 30 novembre 2007. Le 20 fevrier 2008 en marchant je suis tombe la prothese ma fracturé le femur droit.CoNduite al’hopital de narbonne par les SP Operation d’urgence pose d’une nouvelle prothese a queue longue avec cerclage.4 Jours apres dans le lit d’hopital le cerclage lache a nouveau intervention et ensuite conduite dans un centre de reeducation jusquau 19 JUIN 2008.Apres tout ces problemes ma douleur persiste je consulte a plusieurs reprise le chirurgien celui ci me donne un traitement cachet ixprim 2 le matin midi et soir.Malgre cela et en passant une scintigraphie osseuse rien le chirurgien ne me dit rien.je decide dE consultér un Professeur a Montpellier qui lui detecte apres ponction osseuse une cinfection tres grave.jE suis hospitalisé dans sont service orthopedique voyant la gravité il decide de me placer un spencer que je garde jusquau 4mars 2010en traction,ensuite a nouveau pose d’une prothese par le professeur ensuite conduite en centre de reeducation a port la nouvelle jusquau 11 MAI 2010. Apres je decide d’en informé la crci qui immediatement enquete,je passe devant une commissiont d’expert fevrier 2011 infectologue, et ortopedique qui detecte une infection nosocomiale contacté sur la table d’operation de l’hopital de Narbonne avec erreur médicale.peut de temps apres je passe en commission a motpellier qui eu m’informe que je vais avoir une proposion d’indemnisation.Chose faite la SHAM ASSURANCE du chu me propose une indemnisation de 11370eu JE trouve que c’est une proposition faible, de ce fait je contacte a nouveau la sham il me propose 12000eET derniere proposition j’ai l’inpression d’etreeil coupable pas victime Avec tous les presudices suivitc’est encore tres faibles QUE doije faire EN vous remerciant de vos conseils ALAIN VIE

    • Accicorps le 19 juin 2011 à 20 h 47

      Cher Monsieur,

      un bénévole de notre association vous a contacter par email afin d’obtenir de plus amples informations afin de vous aider.

      N’hesitez pas à nous contacter par le formulaire de contact dès que besoin.

      L’équipe Accicorps.

  3. emilie le 18 avril 2013 à 17 h 35

    Bonjour,

    suite à mon accouchement , j’ai contracter pendant celui ci un staphylocoque doré au niveau de la perfusion. peu de temps apres la fin du traitement une fracture est apparu qui c’est soldé par sa non consolidation à une resection de la premiere rangé des os du carpe ….Je viens d’apprendre qu’il etait possible de porter plainte

  4. maubert le 28 janvier 2015 à 15 h 32

    pratiquement la même histoire mais à priori j’avais déjà l’infection mais avant cette opération comment prouver qu’elle vient bien d’une même opération mais faite dans une autre clinique par un autre chirurgien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *